#Mood | Je suis…

Se réveiller encore avec des images d’horreur, de guerre, de barbarie. Ça arrive tous les jours, dans le monde entier, mais ça nous touche toujours plus quand c’est plus près, c’est injuste mais c’est comme ça. On se demande si on connait des victimes, des familles. On n’arrive pas et on ne peut pas imaginer ce que ressentent les autres, ceux qui restent.

Se réveiller et pleurer… encore.

Toi, qui a le même âge que moi et dont je ne veux même pas savoir le nom. Toi qui n’a plus de cœur, plus d’âme, toi qui n’en a surement jamais eu. Toi qui n’es pas un homme, toi qui n’es qu’un monstre, toi qui es moins qu’une merde. Toi pour lequel, comme les autres, il n’existe pas de mot assez horrible pour te qualifier… Toi qui me dégoûte… je te déteste, je te hais.

Aujourd’hui, je lis vos messages, je sais qu’il faut continuer et bien sûr que quoi qu’il arrive on va s’aimer. A en crever. On va profiter. Tellement fort.

Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir peur, peur d’aller voir un match de foot, d’aller à un concert, de me rendre dans un lieu de culte, d’amener mes enfants dans un parc voire même juste à l’école. Peut importe l’endroit, vous, barbares, vous tuez sans raison aucune des innocents, au nom d’un Dieu que vous ne méritez pas, ou au nom de rien du tout. J’ai peur de ce qu’on laisse à nos enfants, peur d’avoir à leur dire pourquoi vous faites cela.

Comment leur expliquer pourquoi un psychopathe a roulé sur des gens, pourquoi un autre est allé se suicider en envoyant un avion dans une montagne et en tuant des centaines d’innocents (mais tire toi une balle dans la tête espèce d’enculé !!). Comment leur dire que certains tuent des gens juste parce qu’ils s’aiment alors qu’ils ont le même sexe; que d’autres tuent des hommes, femmes et enfants parce qu’ils n’ont pas les mêmes croyances, pas la même couleur de peau. Comment répondre à la question que mon fils pose toutes les 10 secondes : pourquoi maman ? Je n’ai pas de réponses, mon coeur. Et j’ai peur de ne pas trouver de raison assez forte pour leur prouver que la vie vaut le coup, malgré tout.

Pour tout ça et pour tout le reste, je vous déteste, je vous hais.

Aujourd’hui, je suis triste, dégoutée, en colère… épuisée.

Aujourd’hui, comme hier, comme pour Charlie, Paris, Bruxelles, comme pour Orlando, Istanbul, Bagdad et malheureusement comme pour beaucoup d’autres… aujourd’hui j’ai mal !

Hier soir ces personnes étaient venues voir un spectacle lumineux et étoilé… sans penser qu’aujourd’hui ils allaient rejoindre ces étoiles.

#RestInPeace #ReposezEnPaix #SoutienAuxFamillesEtAuxVictimes #PrayForTheWorld

#Coupdegueule #Soutien #PrayForTheWorld #Victimes #Famille #Barbarie #Tristesse #ReposezEnPaix #PrayForNice #RIP

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Mon compte Instagram

© MamanShoes - 2020