#Med | Parcours du combattant (Partie 2)

A coeur ouvert 

Mars 2011, un mois après avoir ouvert notre dossier FIV “Aujourd’hui mon moral est un peu bas. Il y a 2 jours, on a eu la réunion d’information obligatoire pour les couples qui entament une PMA (Procréation Médicalement Assistée). Ils nous ont expliqué en détail la FIV bien sûr, le déroulement de tout le processus, les risques, les effets secondaires, etc. Au fur et à mesure de la réunion, j’ai commencé à prendre peur, à me demander comment j’allais faire … injection sous cutané, prise de sang, échographie, injection intramusculaire, etc… J’avoue que ça m’a un peu affolé et que je me suis demandé si j’allais tenir le coup ! Aujourd’hui, après 2 jours de réflexion, je sais que j’y arriverais, je sais que même si ça va être difficile, même si ça va me prendre toutes mes forces, j’y arriverais… pas seulement pour moi, pour mon mari aussi… pour lui, je sais que je peux le faire ! Je jonglerai entre mes piqures de glycémie, mes injections d’insuline, mes médicaments pour la muco et le traitement pour la FIV. Ça ne durera que quelques jours, ça n’est pas la fin du monde. Mon moral est plutôt bas mais ma positivité l’aide à remonter la pente !”

Après l’ouverture du dossier (à l’Hopital Saint Joseph de Marseille) et la réunion d’informations obligatoire, il y a eu le rendez-vous avec le biologiste du service PMA, au mois d’Avril 2011.

Pendant ce rendez-vous, il nous a réexpliqué le processus. Vu la situation, on s’est mis d’accord pour partir directement sur une FIV ICSI (Injection intra-cytoplasmique). Dans cette technique qui consiste à injecter un spermatozoïde unique directement dans le cytoplasme de l’ovule, il n’y a vraiment rien de naturel !

Faut juste se faire à l’idée. Faut dire aussi que le taux de réussite est beaucoup plus élevé avec cette technique.

Et puis, on a convenu avec lui, que si un ou plusieurs embryons étaient fécondés in vitro, on ne me transférerait qu’un seul embryon à la fois, pour ne pas risquer une grossesse multiple, ce qui serait compliqué à gérer avec la mucoviscidose.

Et enfin, on a vu avec lui toutes les pièces qui manquaient à notre dossier. Des tonnes de paperasse à remplir. On ne veut pas racheter l’hopital, nous on veut juste un enfant hein ! Faire un nouveau bilan sanguin complet pour mon mari et moi, voir mes résultats pulmonaires, prendre rendez-vous avec un cardiologue, avec un anesthésiste…

Bref. Il y a fallu 3 mois pour avoir tous ces rendez-vous, et enfin finaliser notre dossier.

Debut Juillet 2011 , on pensait pouvoir enfin faire notre 1e tentative FIV mais…

Une nouvelle claque. Un nouveau report. Une nouvelle déception. Nous sommes début Juillet et c’était le moment où on devait commencer la stimulation pour notre 1e tentative de FIV. La semaine dernière, j’ai appelé mon docteur pour qu’elle me réexplique bien les piqures, les médicaments, l’emploi du temps à respecter et tout et tout. Et là, elle me dit qu’il va falloir qu’on calcule bien parce qu’à la fin du mois, le service de l’Hôpital Saint Joseph ferme pendant quelques jours… c’est la meilleure de l’année celle là ! Depuis quand un service médical ferme complètement pendant au moins une semaine ? Non mais je rêve ou quoi ! Quand elle m’a dit ça, ça m’a d’abord mis les nerfs et ensuite le stress parce qu’il fallait absolument que je sois réglée samedi ou dimanche au plus tard, sinon ça allait faire trop juste. On est lundi après-midi et elles ne sont toujours pas là ces putain de règles !!! Alors je pense qu’on peut dire que pour ce mois-ci c’est mort ! Il va falloir reporter l’essai au mois prochain. Je sais qu’on est plus à un mois près mais ça fait maintenant 5 mois qu’on sait pour la FIV. 5 mois que je suis sous insuline pour me préparer à être enceinte. 5 mois qu’on repousse à chaque fois aux jours, aux semaines, aux mois suivants parce qu’il y a d’autres examens à passer, d’autres spécialistes à voir,… etc. Et là, alors que tout était bon, que tout était en place, il faut ENCORE reporter ! Ça fait beaucoup. C’est une nouvelle épreuve pour mon mari et moi. Quelle déception encore une fois ! On va commencer à s’y habituer. Je crois que peu de couples tiendrait le coup dans des moments comme ça et je suis tellement fière de lui. Je suis fatiguée mais j’essaye de garder le moral et de voir les choses du bon côté. Je ne cesse de me répéter qu’on finira bien par y arriver ! Mais parfois, comme aujourd’hui, je me dis que j’aurais mieux fait de rester coucher.

Mais comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, une semaine après :

Après le coup droit, voici le revers… 2e claque en moins d’une semaine. Finalement j’avais pas bien compris la 1ere fois… Nous ne pourrons faire l’essai qu’en Septembre pour la simple et bonne raison que le service ferme en fait TOUT le mois d’Aout, du 22 Juillet au 04 Septembre !  Quand mon docteur m’a dit ça vendredi, j’étais toute seule au boulot. Et je me suis sentie tellement seule, tellement vide, désespérément vide. Je me suis effondrée. En plus, après j’ai réalisé que depuis qu’on essayait d’avoir un enfant, c’est-à-dire depuis 2 ans, on avait vu naître autour de nous, parmi nos amis et notre famille proche, pas moins de 5 bébés… ça commence à faire pas mal. Je les aime tellement ces bébés, mes nièces, neveux, filleul(e)s, mais je ne peux pas m’empecher de me dire, combien d’enfants vont encore naître avant que ce ne soit le notre ? Je me suis contrôlée tout le weekend pour ne pas pleurer et ne pas montrer à mon mari ma déception parce que je sais que lui aussi est déçu et je ne voulais pas lui en rajouter. Alors je fais des efforts … je me bouge.

Heureusement cette année là, il y a eu le mariage de ma meilleure amie qui m’a aidé à tenir le coup, à être occupée. Et puis aussi, je suis devenue marraine pour la première fois en Mai 2011 d’une petite puce, et en Juin 2011 d’un petit poussin.

Quelle fierté ! Quel bonheur !

Tous ces moments resteront mes rayons de soleil dans cette année difficile.

Après l’annonce, la colère, la tristesse, et plein d’émotions qui se mélangent, vient le temps de l’acceptation.

Tomber. Se relever plus forts. Avancer.

* Pour ceux/celles qui voudraient plus d’infos, la FIV assez bien expliqué sur ce site  http://www.fiv.fr/fiv-icsi/ *

Ce jour de Juin 2011  ❤  Ma soeur de coeur et son mari, mes amis, ma force


#rendezvousmédicaux #FIV #parcours #HopitalSaintJosephMarseille #dossiermédical #reuniondinformations #marseille #FIVICSI #devenirparent #fecondationinvitro #biologiste #aix #parcoursducombattant

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Mon compte Instagram

© MamanShoes - 2020